Investir à Capesterre-Belle-eau (97130)

Investir à Capesterre-Belle-eau (97130)

12 octobre 2017 1 Par gestionlocativeguadeloupe

Immergée dans les champs de Banane et de Canne à sucre, La ville de CAPESTERRE-BELLE-EAU bénéficie  d’un environnement naturel intéressant.

11011994_970073233033615_7035798461024929679_o

Elle est Implantée sur le littoral-EST de la BASSE TERRE. Elle profite d’une ventilation naturelle prononcée, tout en offrant quelques plages de sables parfaitement propices à la baignade, et même à la pratique du SURF (L’ANSE du BANANIER) . Il y a quelques havres discrets où s’abritent des petits bateaux de pêche.

surf bananier

La Plage de Bananier

Le territoire de la commune se prolonge suffisamment dans les terres pour présenter une diversité de climat en fonction de l’altitude. Les chutes du carbet et de nombreux chemins de randonnées peuvent de leur côté attirer et fixer quelques heures les touristes de passage.

22424636_10212902095960275_4059242156413029926_o

Les sources chaudes des chutes du carbet

CAPESTERRE-BELLE-EAU est trop éloignée de la pointe sud de la ville de  BASSE-TERRE pour faire partie du marché généré par l’activité administrative de la capitale et pour bénéficier de ses ressources en terme de population active. Elle est trop éloignée également de la ville de GOYAVE qui est le dernier marché de report de la ville de BAIE-MAHAULT. CAPESTERRE-BELLE-EAU doit se contenter du flux lié à sa propre attractivité. Or cette commune ne jouit pas d’une réputation exceptionnelle.

carte capesterre

 

Le centre ville de CAPESTERRE-BELLE-EAU, malgré l’aménagement du front de mer n’est pas vraiment attrayant : l’urbanisation majoritaire exclut les vieilles cases en bois qui font le charme de tant d’autres bourg ; ici l’architecture dominante est basée sur le rectangle brute du béton utilisé pour matériau. Ce centre bourg est entouré par une myriade de maisons que l’on pourrait qualifier « d’ouvrières » ;

IMG_8032

Avenue Paul Lacave du centre ville de Capesterre

IMG_8029

Mairie de Capesterre

12265923_975684839169327_7522210039348619532_o

Vue sur l’église

 

A l’image du quartier de Cayenne construit à peu de frais sous la forme d’un carré de béton , mitoyenne d’un côté ou deux, disposant d’un minimum de jardin ne permettant que de stationner, dans le meilleur des cas, une voiture, ces habitations offrent une qualité de vie modérée : La promiscuité ouvre la voie à toutes nuisances de voisinage et la ventilation naturelle sera moins importante que dans le cadre d’habitation plus dispersées.

IMG_8027

Nouveau centre commercial à Cayenne

A noter que la SEMSAMAR est particulièrement active sur cette ville, avec de nombreux programmes existants, en cours de travaux ou récemment achevés.

IMG_8025

Au delà de cet acteur, les investissements publics sont extrêmement important dans cette ville : école primaires, et maternelle à MOULIN a EAU, réfection et agrandissement de l’hôpital; collège de la route de BELAIR constitue un fort levier.

IMG_8024

Le lotissement du MOULIN à EAU situé avant le bourg, présente également une possibilité de résidence; si son urbanisation est assez hétérogène, composée de villas individuelles mais aussi de logements collectifs sociaux, le niveau global de présentation est évolutif : les villas situées au fond de ce lotissement ont toutes les caractéristiques d’habitats résidentiels…L’accès à la route nationale est aisé, mais il faut traverser le centre bourg pour se rendre vers le nord, ce qui n’est pas toujours facile.

IMG_8074

Les secteurs résidentiels sont peu nombreux et se situent naturellement à l’écart du centre : en face du collège de BEL AIR, un lotissement  est constitué d’une dizaine de villas. Si l’urbanisation de ce secteur est bien entendu homogène, ses habitants profitent également d’une belle vue sur le littoral et l’océan ainsi que de la ventilation naturelle associée. Ils bénéficient également d’un accès direct à la route nationale, en aval du centre bourg vers le nord, et la plage de roseau est toute proche.

L’ilet Pérou, à l’entrée nord du centre bourg est également intéressant. Cette urbanisation s’étend sur un morne mais également dans la cuvette adjacente : totalement composé de villas, dans le cadre d’une urbanisation relativement homogène, ce quartier profite d’une belle vue dégagée, d’une ventilation importante et d’un accès facile à la route nationale grâce à un rond-point à proximité immédiate.. La présence d’une supérette facilite le quotidien des résidents. Par contre, les villas situées dans la cuvette sont privées de la vue et de la ventilation, deux facteurs évidents de bien-être.

Sources : LE GUIDE DE L’IMMOBILIER CARAIBES – L’observatoire de l’immobilier

OBSERVATOIRE